LYCEE INTERNATIONAL ALEXANDRE DUMAS

BRÈVES

LE CLUB SCIENCES PO


Le 03 octobre, le Club Sciences Po faisait sa rentrée. M. BOILLOT et M. BIYOUCAR ont souhaité la bienvenue à tous les élèves présents et salué les nouveaux venus au club. Après les considérations d'ordre administratives (recensement des présents, explications des « anciens » aux « nouveaux »), les professeurs ont expliqué la feuille de route pour l'année : approfondir la culture générale à l'aide de différents supports (extraits de livre, articles, cartes, etc...) dans l'optique de la préparation au supérieur. Les élèves souhaitant préparer le dossier de Sciences Po auront droit à des sessions d'entraînement autour du commentaire d'images, exercice au cours duquel la culture générale et les acquis des programmes scolaires sont déterminants. En outre, les professeurs se sont mobilisés pour inviter des intervenants issus des corps diplomatiques, des étudiants, des acteurs économiques...
Cela débutera par la venue de M. PINELLI, Ministre-Conseiller de l'Ambassade de France, lors d'une séance exceptionnelle le jeudi 14 octobre au matin.

M. BOILLOT propose ensuite un bref compte-rendu d'une lecture d'un livre publié récemment, Les élites française : des Lumières au grand confinement, écrit par l'historien Eric ANCEAU. Le professeur suggère cette lecture pour ceux qui s'orienteraient vers un cursus de sciences humaines après la Terminale. En effet, le livre balaie une large période historique, du XVIIIe s à la pandémie de 2020 ; et interroge le concept « d'élites » et les particularités politiques françaises. Très accessible, c'est une bonne synthèse pour comprendre les évolutions politiques de la France et il en ressort notamment que le renouvellement des élites, souvent salutaire pour le pays, est intervenu dans des périodes de graves crises. M. BOILLOT en profite pour présenter l'auteur, grand spécialiste du Second Empire, et indique que ce dernier n'est pas neutre politiquement. C'était d'ailleurs le moment de rappeler que la neutralité politique, dans les sciences humaines, est un voeu pieux ; et qu'au contraire, ce sont les disciplines où les débats d'idées sont les plus foisonnants.

Les élèves ont eu accès à deux extraits de l'ouvrage, l'un tentant de définir les élites et de montrer les différentes acceptations de ce terme et un autre faisant un état des lieux sur le rôle des élites en France à l'aube de la pandémie de 2020. Pour lancer le débat, les professeurs ont posé une question simple : « estimez-vous faire partie de l'élite ? ». Cette simple question a donné lieu à de superbes échanges, les élèves percevant d'emblée toutes les nuances qui peuvent être observées derrière ce mot. Parle-t-on d'élite culturelle, d'élite financière, d'élite dirigeante ? Et si la définition comportait plus simplement une capacité d'influence ? Quid de l'élite sportive ? Beaucoup insistent sur le relativité de ce terme : être second à Rome est-il la même chose qu'être premier en province, comme le suggère habilement une participante ? L'élite algérienne est-elle la même que l'élite française, grecque ou états-unienne ? Un expatrié se sent-il appartenir à une élite en quittant son pays natal ?

Ces questionnements ont permis de saisir toute la richesse de cette notion sociologique (la notion « d'élite ») et a lancé l'année du Club Science Po comme espace de débats et de renforcement de la culture générale. Pour une (ou des) élite(s) renouvellée(s) ou un renouvellement de l'élite ? L'avenir le dira...

T. BOILLOT
pour le Club Science Po


BÔNE(S) INFOS
PIX
DELE
Liens Utiles
Baçamat
Le journal de L'EPIAD
La Renaissance
Activités ludiques
X