LYCEE INTERNATIONAL ALEXANDRE DUMAS

LE RECRUTEMENT AU LIAD

Le Lycée International Alexandre Dumas ou LIAD regroupe un lycée/collège à Alger et trois annexes situées à Oran, Annaba et l’EPIAD à Alger.

C’est un établissement à gestion directe du réseau AEFE (Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger. Des informations plus complètes sont disponibles sur le site www.aefe.fr et sur le site du LIAD : https://www.liad-alger.fr/

Les profils des postes d’enseignants

L’enseignant expatrié doit être obligatoirement titulaire du Ministèrede l’Éducation Nationale depuis au moins trois ans.

Il est recruté en France et est détaché par le M.E.N. auprès de l’A.E.F.E. qui le rémunère.

Le contrat est de trois ans, renouvelable par reconduction expresse pour deux périodes d’un an.

Tous les personnels expatriés disposent d’une lettre de mission qui accompagne leur contrat.

Cette lettre précise notamment les actions qui concourent, sous l’autorité de l’ambassadeur, à la politique culturelle et de coopération de la France dans le pays de résidence au service du ministère de l’éducation nationale dont relève le candidat (B.O.)».

La liste des postes d’expatriés à pourvoir au 1er septembre de l’année suivante est publiéesur le site de l’AEFE la première quinzaine de septembre.

Les professeurs résidents sont titulaires du Ministère Français de l’Éducation nationale.

Ils sont recrutés par la directrice de l’AEFE sur proposition des chefs d’établissement après avis des commissions consultatives paritaires locales (CCPLA).

Si l’administration d’origine accorde le détachement, l’agent est alors détaché auprès de l’AEFE qui le rémunère, généralement pour unepériode de trois ans renouvelable.

Sont considérés comme personnels résidents les fonctionnaires présents depuis trois mois au moins dans le pays concerné ou suivant leur conjoint ou partenaire d’un PACS.

Les postes de résidents sont essentiellement des postes d’enseignants du premier et du second degré.

Dans quelques rares cas, il peut s’agir de postes administratifs ou de vie scolaire.

Les motifs d'irrecevabilité des candidatures sont les suivants :

  1. Les dossiers hors délai et /ou incomplets conformément aux pièces demandées.
  2. Une candidature émanant d’un agent ou agente non titulaire de la fonction publique française.
  3. Une candidature d’un enseignement ou d’une enseignante titulaire candidatant pour une autre discipline que celle dont il ou elle a la certification.
  4. Une candidature d’un agent ou agente ne remplissant pas les conditions exigées par son administration d’origine pour bénéficier d’un détachement, notamment un agent ou agente en cours de détachement ou dont la demande de renouvellement de détachement a été transmise au MENJS, sauf suivi ou rapprochement de conjoint ou conjointe.
  5. Pour les postes d’enseignant, la candidature d’un ou d’une fonctionnaire n’appartenant pas à un corps enseignant.
  6. Tout dossier de candidat ou candidate ne répondant pas à la définition de l’article D911-43 du code de l’éducation. C’est à dire qui, à la date de la CCPL, n’est pas établi effectivement dans le pays ou qui ne justifie pas d’un rapprochement ou suivi de conjoint ou conjointe à la date d’effet du contrat de résident.

Les recrutés locaux peuvent être de nationalité française ou étrangère, titulaires ou non titulaires, et occupent des postes divers : enseignants, emplois administratifs, postes de personnels ouvriers et de services.

En cas d'absence de professeurs, le remplacement est assuré par des enseignants en contrat local à durée déterminée.


DELE
Liens Utiles
Rentrée 2022
Le journal de L'EPIAD
PRESSE ORAN
JULES
Protocole sanitaire
L'Étincelle Liadoise
BÔNE(S) INFOS
PIX
Baçamat
La Renaissance
Activités ludiques
X